A c h i t e c t u r e

des Cantons-de-l'Est In the Eastern Townships

 


Par / By Daniel Quirion
architecte


HatleyCommune de Hatley
L’Église Saint-James de Hatley (1827), de confession
anglicane, et l’ancienne académie Charleston (1830) en fond de scène du common de Hatley.
L’ ensemble est complété d’un cimetière à l’arrière. 
___
Common of Hatley
The Church of St. James in Hatley (1827), of the Anglican faith, and the old Charleston Academy (1830) in the backdrop of the Common de Hatley.
The ensemble is completed with a cemetery to the rear.
https://www.historicplaces.ca/fr/rep-reg/place-lieu.aspx?id=13002


    Le patrimoine bâti des Cantons-de-l’Est, c’est avant tout l’histoire d’anglophones venus des États-Unis et d’Angleterre, à la recherche d’un idéal sur des terres laissées pour compte. D’une part, un régime seigneurial ayant front sur le Saint-Laurent au nord et d’autre part, un pays nouveau au sud qui vient d’affirmer son indépendance. Cet espace tampon est loti en cantons de 100 milles carrés en moyenne, afin de mieux structurer son développement, et traversé d’axes de pénétrations fluviales et de routes primitives.

    Nous sommes à la fin du XVIIIe siècle.

    Ce territoire vaste se distingue par une géographie sinueuse, et sera dompté par l’arrivée du chemin de fer, qui vient confirmer un engouement pour la région vers 1850.

    The heritage of the Eastern Townships is above all the story of Anglophones who came from the United States and England, in search of a new life on abandoned lands. On the one hand, a seigneurial regime on the St. Lawrence in the north and on the other hand, a new country in the south which has just asserted its independence. This buffer space is divided into townships of 100 square miles on average, in order to better structure its development, and crisscrossed by axes of rivers and primitive roads.

    We are at the end of the 18th century.

    This vast territory is distinguished by a winding geography and would eventually be tamed by the arrival of the railway, announcing a developing boom for the region around 1850.


    Chapelle blanche

    La petite église blanche à Brookbury
    Saint John Church & Cemetery, Bury.
    L’église anglicane Saint John (1842) au gré du chemin des Cantons à Bury.  On reconnaît la simplicité volumétrique et la monochromie.
    ____

    The Little White Church in Brookbury
    Saint John Church & Cemetery, Bury.
    The Anglican Church of Saint John (1842) along the Chemin des Cantons in Bury. We recognize the volumetric simplicity and monochrome.

    http://www.interment.net/data/canada/qc/compton/stjohn_brook/index.htm


     

    Une architecture de pays, en toute sobriété, se dessine avec l’utilisation de formes simples, monochromes, inscrites bien souvent près d’un cours d’eau ou dans le creux ou le sommet d’un relief. Ces bâtiments sont issus des traditions américaines ou anglaises, les églises souvent n’ont pour ornement que le matériau brut ou les éléments structuraux surmontées d’un clocher, et prenant la teinte des différentes confessions, anglicanes et évangélistes entre autres.  Des typologies bâties remarquables sont aussi présentes sur le territoire au gré de la promenade, comme les ponts couverts et granges rondes.

    Les artistes Bouchette et Bartlett mettent d’ailleurs en lumière le romantisme des Cantons dans leurs esquisses, lors de leur passage dans la région vers 1840, où une végétation généreuse confirme le charme et l’attrait des paysages.

    A sober country architecture takes shape with the use of simple, monochrome shapes, often near a stream or in the hollow or top of a relief. These buildings were inspired by American or English traditions, churches often only have the raw material or structural elements topped by a steeple, and taking on the hue of different denominations, Anglican and Evangelicals among others. A remarkable variety of buildings can be observed during a promenade, such as covered bridges and round barns.

    The artists Bouchette and Bartlett highlighted the romanticism of the Townships in their sketches, during their visit to the region around 1840, where generous vegetation confirms the charm and attraction of the landscapes.

    Grange Ronde

    La grange ronde à Barnston
    La typologie des granges rondes permettent d’optimiser l’organisation spatiale intérieure des bêtes et leur approvisionnement. On associe aussi cette forme à la croyance pour laquelle le diable ne peut pas se cacher dans les coins.
    ___
    The Round Barn at Barnston
    The typology of round barns makes it possible to optimize the internal spatial organization of the animals and their supply. This form is also associated with the belief that the devil cannot hide in corners.

    https://www.historicplaces.ca/fr/rep-reg/place-lieu.aspx?id=4238


    En ce qui concerne les styles architecturaux, le néo-classique, le néo-gothique et le vernaculaire américain font place aux styles de l’ère victorienne avec la révolution industrielle. La confirmation d’une nouvelle bourgeoisie amènera les styles éclectiques de l’époque victorienne, dont le Second Empire, le Queen Ann, le châteauesque et la renaissance italienne parsèment les villages.  En contrepartie, l’architecture vernaculaire industrielle destinée aux ouvriers vient aussi compléter le paysage avec l’urbanisation des villes et villages.

    Sur une assise clairement acquise aux anglophones, les Cantons-de-l’Est ont vu la montée d’une élite canadienne-française au début du XXe siècle, notamment dirigée par le clergé, qui se confirme dans l’architecture par des gestes forts et symboliques comme l’implantation de l’Hôpital Saint-Vincent-de-Paul en 1909 dans l’axe de la rue King à Sherbrooke, le Séminaire de Sherbrooke sur le plateau Marquette et la Cathédrale St-Michel de Sherbrooke.

    Le Chemin des Cantons permet de mettre en lumière ce que nous avons d’unique à offrir, d’admirer non seulement l’architecture, mais aussi la richesse des pionniers qui ont façonné notre belle région. Ce maillage entre les cultures anglaises, américaines et françaises dans un même lieu, permet d’admirer autant l’architecture d’hier et qu’un élan de modernité tourné vers l’avenir.

    In terms of architectural styles, the neoclassical, neo-gothic and the American vernacular give way to the styles of the Victorian era with the industrial revolution. The confirmation of a new bourgeoisie will give way to eclectic styles of the Victorian era, with the Second Empire, the Queen Ann, the Chateauesque style and the Italian Renaissance dotting the villages. As well, the industrial vernacular architecture intended for workers also complements the landscape with the urbanization of towns and villages.

    Built on a clearly anglophone foundation, the Eastern Townships saw a rise of a French-Canadian elite at the beginning of the 20th century, notably led by the clergy, which is confirmed in the architecture by strong and symbolic gestures. such as the establishment of the Saint-Vincent-de-Paul Hospital in 1909 located on King Street in Sherbrooke, the Sherbrooke Seminary on the Marquette plateau and the St-Michel Cathedral.

    The Chemin des Cantons allows us to highlight what we have that is unique to offer, to admire not only the architecture, but also the richness of the pioneers who shaped our beautiful region. This mesh between English, American and French cultures in one place, offers both the architecture of yesterday and a dash of modernity turned towards the future.



    stbenoitdulac

    Abbaye St-Benoît
    Dès 1935, l’architecte Dom Bellot met en relief une géométrie simple et polychrome pour l’abbaye.  L’architecte Dan Hanganu vient relier en 1994 les deux ailes existantes du bâtiment avec une sensibilité à la fois moderne et respectueuse de l’œuvre d’origine. Cet ensemble est connu comme bâtiment-phare de la région et nous fait découvrir avec majesté le paysage en contrebas.
    ___
    Early as 1935, the architect Dom Bellot highlighted a simple and polychrome geometry for the abbey. The architect Dan Hanganu joined in 1994 the two existing wings of the building with a sensitivity that is both modern and respectful of the original work. This set of buildings is known as the flagship building of the region and makes us discover a beautiful landscape.

    http://www.hanganu.com/index.php/fr/projets/38-projets/institutionnel/
    1995/142-egliseabbatialedesaintbenoitdulac

 

    Plymouth Trinity
    L’église protestante Plymouth-Trinity United Church à Sherbrooke est classée monument historique depuis 1989. Elle est de style néoclassique. L’église a été construite en 1855.

    The Protestant Plymouth-Trinity United Church in Sherbrooke is classified historical monument since 1989. It is in neoclassic style. The church was built in 1855.

     

    vernaculaireamericain

    Les maisons de style vernaculaire américain incarnent les premières demeures de type américaines présentes dans les Cantons-de-l’Est. Elles sont construites dans la région entre 1810 et 1930. Ces résidences peu décorées sont reconnues pour avoir un étage et demi ou deux étages, un plan de forme rectangulaire ou un plan en forme de « L ». Ces demeures sont influencées par l’architecture de colonisation.

    American vernacular-style homes epitomize the first American-style homes in the Eastern Townships. They were built in the region between 1810 and 1930. These sparsely decorated residences are known to have one and a half or two storeys, a rectangular plan or an "L" shaped plan. These mansions are influenced by the architecture of colonization.

    musee beaulne
    Le château Norton, reconnu monument historique, est une luxueuse résidence d'architecture de style néo-Queen-Anne
    érigée en 1912. 
    Implanté au coeur de Coaticook, il abrite aujourd’hui le Musée Beaulne.

    The «Chateau Norton», a recognized historic monument, is a luxurious
    neo-Queen Anne style architecture residence built in 1912.
    Located in the heart of Coaticook, it now houses the Beaulne Museum. 

     

    Butters Home
    La maison Butters est une résidence d'inspiration néo-italienne
    construite en 1866 à Stanstead.

    The Butters House is a neo-Italian inspired residence
    built in 1866 in Stanstead.


 

    Avec le soutien de / With the support of
    logo

    L’architecte Daniel Quirion, associé de la firme d’architectes Jubinville & Associés possède une pratique professionnelle qui combine l’architecture, le patrimoine, l’urbanisme. La connaissance du milieu, font de lui un intervenant de premier plan en conservation du patrimoine bâti régional.  Amoureux des Cantons-de-l’Est, il reconnaît la grande valeur artistique de notre héritage architectural.

    La firme d’architectes Jubinville et associés contribue à la mise en valeur de cette richesse artistique et par leur expertise et leur créativité, inscrivent leur mission dans la poursuite et le respect de l’édification de notre culture architecturale.

    Architect Daniel Quirion, partner of the architectural firm Jubinville & Associés, has a professional practice that combines architecture, heritage and town planning. Knowledge of the environment makes him a leading player in the conservation of regional built heritage. A lover of the Eastern Townships, he recognizes the great artistic value of our architectural heritage.

    The architectural firm Jubinville et associés contributes to the enhancement of this artistic richness and through their expertise and their creativity, place their mission in the pursuit of and respect for the building of our architectural culture.